Phénomène du bore-out : souffrir d’ennui au travail

Accueil » Phénomène du bore-out : souffrir d’ennui au travail

Le bore-out, caractérisé par le désintérêt ou l’ennui au travail, est diamétralement opposé au syndrome du burn-out. Trop de travail ou à l’inverse un désengagement et une absence d’objectifs et de sens peuvent avoir un effet néfaste sur notre santé. Quelles sont les causes de ce syndrome dont on parle si peu ? Comment se traduit-il ? Comment faire pour s’en sortir ?

Le bore-out, définition

« To bore » signifie ennuyer en anglais. Par extrapolation, le bore-out est un anglicisme utilisé pour décrire un syndrome d’épuisement professionnel, tout comme le burn-out, à ceci près qu’il ne prend pas ses racines dans la surcharge de travail mais dans l’ennui. Tout aussi grave et délétère pour la santé que le burn-out, il est pourtant peu diagnostiqué.

Quelles sont les causes du bore-out ?

Un salarié confronté à un manque de travail chronique, provoquant un certain désœuvrement au quotidien, peut être amené à se sentir inutile et à ne plus trouver de sens à son engagement. Les tâches répétitives et ennuyeuses peuvent également favoriser ce type de “décrochage”. Enfin, le bore-out menace également lorsqu’aucune évolution professionnelle n’est possible. Le désengagement progressif du salarié peut aboutir à sa mise à l’écart par la hiérarchie, ce qui ne fera qu’aggraver le problème. D’où la nécessité d’identifier au plus tôt le malaise et ses causes afin de pouvoir agir avant que le bore-out ne se concrétise. Agir consistera à instaurer un dialogue avec la hiérarchie à ce sujet.

Les symptômes du bore-out

Parfois plus discrets que ceux du burn-out, ils sont toutefois facilement identifiables. Le fait de ressentir un ennui constant au travail, d’avoir l’impression de ne pas servir à grand-chose, de penser dès le matin à la sortie du travail, d’être fatigué en permanence ou de différer de plus en plus de tâches car elles ne nous intéressent pas sont autant de signaux qui peuvent conduire au bore-out.

Les conséquences sur la santé

Les conséquences sont nombreuses : sur la santé mentale, avec une augmentation des dépressions, du stress et des insomnies, mais aussi sur la santé physique. En effet, la somatisation des troubles anxio-dépressifs caractéristiques du bore-out conduisent à des symptômes physiques divers comme des troubles gastro-intestinaux, des maux de tête, des palpitations ou une fatigue chronique.

Comment s’en sortir ?

Comme nous l’avons esquissé plus haut, instaurer un dialogue avec ses collègues et sa hiérarchie est essentiel pour pouvoir agir sur les causes du malaise. Faire appel à la médecine du travail est également une possibilité. Du reste, lorsqu’un emploi perd son sens et son attractivité, en changer peut évidemment permettre de retrouver un contexte professionnel plus épanouissant.

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

L’article Phénomène du bore-out : souffrir d’ennui au travail est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Articles santé

Découvrez ici nos derniers articles santé

Newsletter

Contactez-nous

© 2022 Copyright Pharmacie Van Caekenberghe-Wilkin. Tous droits réservés.